Make your own free website on Tripod.com

Techniques d'éducation spécialisée - Cégep Marie Victorin - Montréal

Site d'emplois, de stages et d'informations.

Sources d'emploi
Accueil Remonter

 

Où faut-il chercher un emploi?

Partir à la recherche d'un emploi, c'est comme partir en expédition. Le premier pas est ce moment décisif où vous avez choisi de partir. Vous avez ensuite défini vos intérêts et précisé votre destination (champ d'action). Regardons maintenant la carte des parcours.

Plusieurs itinéraires sont à envisager. Soulignons d'abord, pour les voies principales, la présence des centres d'emploi provincial et fédéral les plus près de chez vous. Un conseiller vous y rencontrera et vous fera remplir un formulaire d'inscription. Cette fiche sera placée dans une banque de dossiers à laquelle se réfèrent les conseillers quand les employeurs présentent des demandes de candidats.

Insistez aussi pour que l'on vous explique les programmes d'aide ou de formation à l'emploi disponibles. Il existe de très bons programmes d'intégration au marché du travail.

Ensuite, il y a la sélection méthodique des annonces des journaux. Classez ces annonces selon le champ d'action du secteur d'emploi que vous avez défini plus tôt (tableau) et qui correspond à vos aspirations.

Cette sélection doit être systématique. Dans le flot quotidien des emplois offerts par les journaux, plusieurs de ces offres sont futiles (surtout dans les secteurs de la vente et de la sollication). Parfois, il n'y a aucun salaire de base et il n'est pas rare que ces employeurs soient tout simplement des exploiteurs. Comment reconnaître ces mauvaises offres d'emploi? En appelant, on vous invite à une entrevue sans vous expliquer quoi que ce soit au téléphone. Quoi de plus démoralisant que de perdre son temps et son enthousiasme à des démarches inutiles!

Troisièmement, vous pouvez passer par une agence de placement. Une bonne agence peut vous orienter et même vous trouver un poste.

En règle générale, une agence de placement se constitue une banque de candidats et trouve ses intérêts avec les employeurs à qui elle prélève une cote sur le salaire. Vous ne devez rien défrayer pour faire partie d'une agence de placement. Il en existe plusieurs à Montréal et vous pouvez facilement les retracer dans les pages jaunes de l'annuaire téléphonique.

Quatrièmement: le bouche à oreille. Laissez savoir à vos parents, amis et connaissances que vous êtes activement à la recherche d'un emploi. Il est important d'afficher clairement sa situation de chercheur d'emploi.

Faites confiance à vos proches et à vos amis. Ils ont certainement déjà connu cette période mouvementée dans leur vie. Ils pourraient vous donner des "tuyaux" inespérés.

Cinquièmement, établissez des contacts avec les gens oeuvrant dans votre domaine. Téléphonez à ces "contacts" de temps à autre, ne serait-ce que pour avoir des nouvelles. Informez-vous s'ils n'auraient pas des conseils à vous donner. De votre côté, assurez-vous de ne pas avoir l'air de "quémander". Soyez perspicace.

Sixièmement, allez visiter les entreprises qui vous intéressent et offrez vos services aux responsables en place.

Cette façon même de procéder dénote une détermination et un courage auxquels les employeurs ne sont jamais insensibles.

Un jour, une dessinatrice qui s'était présentée plusieurs fois sans succès auprès d'une importante maison de vêtements de mode de Québec eut la surprise de sa vie quand, par un bel après-midi d'été, assise à la terrasse d'un café, elle vit arriver le chef du personnel de la maison qui lui dit: "Enfin, vous voilà! Ça fait deux jours que j'essaie de vous joindre partout. Nous avons besoin de vos services immédiatement."

Ne croyez pas que les employeurs vont courir après vous de la sorte, mais il est primordial de se faire connaître et de laisser ses coordonnées.

Septièmement, enfin, pour les voies principales, renseignez-vous auprès des Chambres de commerce et des autres organismes de votre région.

Voilà donc les routes habituelles pouvant vous mener à destination. Il est fortement recommandé de les emprunter toutes à la fois. Voici, d'autre part, des voies moins connues.

Servez-vous de votre sixième sens. Improvisez, trouvez de nouvelles issues, de nouvelles stratégies directement liées à votre travail. Vous avez une idée qui pourrait intéresser un employeur? Foncez! Les employeurs aiment les idées nouvelles et les candidats affichant de l'enthousiasme pour leur entreprise.

Avez-vous déjà pensé à créer votre propre emploi? Beaucoup de gens aujourd'hui improvisent dans la vente de service, la rénovation, le transport, la consultation informatique, la publicité, le commerce, etc. Ces initiatives aboutissent parfois à des résultats très concluants.

Nous vivons par ailleurs dans une société où le travail au noir (s'il ne s'agit pas de combines frauduleuses, bien sûr) n'est pas vraiment découragé. "Peu importe d'où viennent vos revenus, dit le vieil adage, mais il faut en avoir."

Un jour, un ami qui faisait d'importantes rénovations sur une façade de sa maison s'est vu offrir un marché par deux jeunes hommes qui passaient devant chez lui avec un camion. "Pour 200 $, firent-ils, nous nettoyons et vidons toute la cour arrière." Le marché fut conclu sur-le-champ.

Téléphoner régulièrement aux mêmes employeurs, se faire voir le plus souvent possible, se présenter aux veilles de Noël et du Jour de l'An ou durant les périodes chaudes de l'été quand les employeurs ont de la difficulté à rejoindre leur personnel régulier; voilà autant de bonnes occasions de s'introduire.

Comme on peut le voir, notre carte de voyage n'est pas limitée. Mais avant de partir, préparons nos bagages.

Répondre aux offres d'emploi

Ça y est, avec votre C.V., vous avez en main un outil précieux. Vous avez votre "passeport de voyage" ou, plus justement, le dossier d'informations que l'employeur attend de vous. Vous n'arrivez pas les mains vides. C'est tout à votre avantage.

Voyons à présent comment vous réussirez à vous rendre jusqu'au bureau de l'employeur. Décrocher une entrevue à la suite d'une annonce parue dans le journal ou ailleurs n'est pas si simple que ça. À moins d'être recommandé par un centre de main-d'oeuvre ou une connaissance, il faudra vous-mêmes prendre rendez-vous. Et cela, règle générale, se fait par téléphone (sauf, bien entendu, si l'on demande strictement l'envoi du C.V.).

Cette démarche constitue un premier contact direct dans votre recherche d'emploi. Nous proposons d'ailleurs de considérer cette seule recherche comme un travail à temps plein.

Ce qui veut dire de planifier un horaire quotidien assez précis, incluant des activités physiques, des pauses-café et surtout un lever matinal. Tout comme si vous aviez déjà un emploi régulier.

Si vous vous levez à 10 heures le matin, par exemple, vous venez de rater l'heure la plus propice de la journée (entre 9h00 et 10h00) pour décrocher une entrevue par téléphone. Saviez-vous, en effet, que beaucoup d'employeurs ou leur secrétaire, après avoir placé une annonce pour le journal du matin, inscrivent dans leur calepin l'heure précise à laquelle les candidats téléphonent - 9h05 - 9h18 - 9h20, etc.

Saviez-vous aussi qu'après un certain nombre d'appels reçus, un employeur n'accorde tout simplement plus d'entrevues? Et il en va de même du côté des centres de main-d'oeuvre.

Comme nous l'avons mentionné plus tôt, recherchez d'abord dans votre champ d'action. Vous pouvez, s'il n'y a rien, élargir un peu ce champ d'action, mais ne vous égarez pas. S'il n'y a vraiment rien, remettez votre recherche au lendemain. Tôt ou tard, il y aura un poste pour vous.

Quand vous aurez en main les quelques offres d'emploi que vous jugez pertinentes, il y aura trois façons de joindre l'employeur. 1-) Envoyer le curriculum vitae. 2-) Se rendre sur place. 3-) Téléphoner.

Pour la première option, c'est facile; vous avez déjà sous la main une photocopie de votre C.V. Il ne vous manque plus que l'enveloppe, le timbre et la boîte aux lettres pour le faire parvenir.

La deuxième façon, qui consiste à se rendre sur place, est plus hasardeuse, surtout quand c'est à l'autre coin de la ville. Soyez assuré, au départ, que l'emploi annoncé vous intéresse vraiment. Si oui, rendez-vous très tôt sur les lieux et attendez-vous à ne pas être le seul. Une fois sur place, efforcez-vous d'être très présent et de vous montrer très vite intéressé à l'emploi. Nous en reparlerons dans la partie sur l'entrevue.

Enfin, il y a le téléphone. Voici quelques petits trucs éprouvés qui vous aideront à décrocher une entrevue par téléphone. D'abord, il faut bien savoir que l'on téléphone pour décrocher une entrevue et non un emploi. Un emploi distribué par téléphone, ça n'existe pas. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur l'objectif précis de votre appel: décrocher une entrevue.

Si vous y parvenez, vous venez d'accomplir un grand pas. L'employeur ou même sa secrétaire peuvent quelquefois juger de l'intérêt d'un candidat lors d'une première conversation téléphonique. Et votre intérêt ici, à prétentions égales, ne peut se mesurer qu'à l'intensité et au timbre de votre voix au téléphone. Il s'agit donc de bien se préparer avant d'effectuer cet appel.

Un premier truc consiste à écrire sur un bout de papier les questions et même les phrases exactes que vous prononcerez au téléphone. Ensuite, avant d'appeler, vous répétez à haute voix ces formules. Tout comme le font les comédiens ou les lecteurs de nouvelles avant un rôle ou un reportage. Répétez de façon à bien dérouer votre voix. Nous retrouverons aussi cet exercice pour la préparation de l'entrevue.

Prenez votre appel au sérieux. Songez à parler clairement et avec un certain tonus. Buvez un bon café avant, s'il le faut, mais soyez éveillé et surtout alerte lors de cet appel. Une voix ferme et pleine d'entrain, à cette étape-ci où nul ne vous connaît, est la seule façon d'établir un contact efficace. Un employeur ne peut se permettre d'accorder une entrevue à l'écoute d'une voix endormie ou sans couleur.

De plus, avant de loger votre appel, prenez un crayon et préparez-vous à prendre des notes. D'une part, cela chassera la nervosité et de l'autre, bien sûr, vous devrez noter les informations concernant la nature exacte de l'emploi et, s'il y a lieu, l'endroit, le jour et l'heure précise du rendez-vous.

Quelles sont maintenant les phrases ou formules efficaces à dire au téléphone? Notez bien que ces phrases ne sont pas "coulées dans le ciment". Si votre interlocuteur vous parle d'un autre sujet, soyez prêt à discuter. Voici un exemple très simple: "Bonjour! Je m'appelle Jean-Marc, je téléphone au sujet de l'annonce que vous avez fait paraître dans le journal. Ce poste m'intéresse beaucoup (ou correspond parfaitement à mes compétences). J'aimerais vous rencontrer pour vous donner toutes les informations nécessaires me concernant..."

Si, d'autre part, l'offre d'emploi en question ne vous en apprend pas assez sur la nature du travail, vous pouvez utiliser cet autre exemple de formule: "Bonjour! J'appelle au sujet de l'annonce parue dans le journal ce matin. J'aimais avoir des informations précises sur l'emploi en question".

Cette phrase amène déjà votre interlocuteur à dialoguer avec vous. Et plutôt que d'essuyer vous-mêmes, dès le départ, les questions directes et souvent expéditives de l'employeur sur vos compétences, cette formule peut justement vous donner la chance d'en apprendre déjà un tant soit peu sur les critères véritables exigés par le poste. À ce stade-ci (à moins d'être vraiment à côté du sujet), ne vous questionnez pas trop à savoir si vous feriez l'affaire ou non. N'hésitez pas. Répondez dans l'affirmative.

Cette attitude dynamique est nécessaire au téléphone parce que l'employeur recevra encore une bonne quantité d'appels. Forcément, une grande sélection sera faite au téléphone. Soyez donc attentif et très présent à l'appareil.

Quand vous aurez fixé un rendez-vous, notez bien l'heure, le jour, l'adresse et le nom exact de la personne qui vous recevra. Laissez votre interlocuteur sur une note enthousiaste comme: "Très bien, je serai là sans faute!", "Oui, c'est c'est parfait, à demain, 10h00!"

Ne craignez pas de lui démontrer l'enthousiasme que vous portez à ce rendez-vous. Après tout, c'est une première victoire pour vous.

À partir du moment où vous accrochez le téléphone jusqu'au jour du rendez-vous, vous aurez tout ce temps pour prendre les dispositions utiles qui feront de vous le candidat idéal pour le poste offert. Voici ce que nous allons faire...

 

Retour en haut
Accueil ] Remonter ]

Tous Droits Réservés, ComInfo1987®  Copyright ©  
Pour toute question concernant ce site, envoyez un courrier électronique à jacques.brunet@collegemv.qc.ca Hit Counter
Dernière modification : 06 September 2002  
NOTE: L'emploi des termes génériques masculins tout au long des documents de ce site a pour but d'alléger le texte